4 décembre 2013

Féminité du Bois, Serge Lutens



Il y a des parfums qui nous accompagnent un temps, puis il y a les autres, ceux qui restent.




Je crois qu'après les vieux poudriers poussieureux à dépoussiérer, la chose qui me passionnent le plus dans l'univers de la beauté c'est le parfum.
Mais en même temps, c'est un sujet qui m'impressionne énormément. Je suis intimidée face à ce monde qui nous fait ressentir tant d'émotions.
Je ne trouve jamais les mots pour vous partager ces odeurs que j'affectionne. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir écrit et récrit des articles (jamais publiés).
Il y a bien la forme, le flacon... Mais au delà, le parfum c'est un ressenti très personnel, très intimiste, une émotion, une impression, non ?
J'admire celles et ceux qui sont doués avec les mots. Tout comme ceux qui arrivent à parler d'un parfum, avec simplicité et beauté.

Mais je m'égare. Revenons à Féminité du Bois.

J'ai décidé de vous en parler plus longuement, après tout ce temps, il méritait bien un petit billet.





Note de Tête : Cannelle, notes épicées
Note de Coeur : Fleur d'oranger, pêche, prune, feuilles de violette
Note de Fond : benjoin, vanille, bois de cèdre, santal



Il a quelque chose de particulier Féminité du Bois.
Depuis des années j'y reviens, toujours avec le même amour. Elle reste l'une des fragrances que j'apprécie le plus. Ce fut un coup de foudre au premier moment. Difficile à cet instant de ne pas pouvoir me l'offrir. Puis elle a enfin rejoint la maison.

Féminité du Bois c'est le parfum qui me fait me sentir "moi-même".
Ma petite robe noire à moi. Je le porte quand je ne sais pas quoi mettre, quand tout va bien, quand j'ai besoin de me sentir en confiance, ou d'être rassurée, il m'accompagne en soirée, au bureau, le dimanche à la maison (juste pour le plaisir), au quotidien.
De jour, comme de nuit, Féminité du Bois est là.
Présent dans les moments de peine, de joie, de stresse... C'est un parfum qui reste.

Equilibré.
A aucun moment je ne le trouve trop sucré, trop écoeurant, trop poudré, vieillot, trop fruité, trop boisé ou capiteux. 
Il ne laisse pas un long sillage derrière notre passage, mais marque nos vêtements, foulards et la peau.
Son odeur est chaleureuse, ronde. Le fond est doux.
Son départ me plaît énormément, et je suis envoutée par ses notes boisées, ses notes de fonds (il a un côté boisé/"fruité-confit" pas le fruit comme une pomme verte juteuse). Je suis sûr que c'est à cause d'elles que j'ai toujours envie de revenir vers ce parfum.
Je regrette que l'aspect "poudré" s'envole assez vite (je lui trouve un côté "mutin", épicé, doux, fleuri et un peu régressif).
Il faut laisser passer du temps avant de découvrir le corps de parfum. Il va se poser, s'arrondir. Au fil des heures il devient plus chaleureux, plus profond.

Féminitée du Bois...
C'est une fragrance assez énigmatique. Elle me captive, m'envoute, m'emporte. Mais surtout, elle m'apaise. Je trouve ce parfum séducteur.

La période où je le trouve le plus beau, c'est à l'automne.
L'hiver lui rend justice aussi, mais le porte moins régulièrement, j'avoue profiter de cette période pour lui faire des infidélités et porter des fragrances un peu plus "assumées", plus chaudes, légèrement plus capiteuses...
L'été je ne porte pratiquement pas de parfum, excepté pour Iskander et l'eau de toilette Vol de Nuit (sublime en fin de journée, avec les derniers rayons de soleil... un moment magique !).

Je ne peux dire quel va être mon avis à son sujet dans 5 ou 20 ans, mais il est certain que pour ces dernières années il m'aura marqué.
Comme une rencontre.

Le tout, dans un flacon de 50ml.

Un regret tout de même.
J'aimerais qu'il tienne plus longtemps...
Il n'a pas une mauvaise tenue, mais pas suffisante à mon goût.




Et vous, quel est le parfum (chouchou) que vous portez en ce moment ?




Récap, infos :
Produit : Féminité du Bois
Marque : Serge Lutens
Quantité : 50ml
Prix : 82euros
Première apparition en 1992 pour Shiseido.



Ps : je me lance à parler de mes plus chers parfums, mais j'ai aussi fait mes premiers pas sur Facebook. Si ça vous tente de me suivre, vous pouvez me retrouver là :






8 commentaires:

  1. tres belle description ; je partage ton avis sur "l'enigme" des parfum Lutens . je ne le connais pas celui ci , je ne l'oublierai pas quand j'irai faire un tour chez Marionnaud ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Natpiment, bonne découverte à toi :)

      Supprimer
  2. Je ne l'ai jamais senti celui-ci, je devrais aller faire un tour pour le faire, il a l'air chouette :)
    Je porte Songes de Goutal en ce moment, je le voulais pour l'été et finalement il est aussi très beau en automne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Goutal propose aussi de très belles créations ! <3

      Supprimer
  3. Je ne l'ai jamais testé ... Un tort ! Les notes me plaisent beaucoup.
    Bel article.
    En ce moment, JP Gaultier classique, Shalimar ... Selon les jours.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Féminité du bois, je vais de ce pas essayer de te sentir! Ta description est majestueuse. :)

    RépondreSupprimer

Vous lire sera un plaisir, n'hésitez pas à laisser un petit mot avant de reprendre la route !